Détroit de Gibraltar : plongée dans les récifs

On recommande évidemment plus aisément les coraux d’Océanie, mais la plongée sur les côtes marocaines peuvent offrir des vues surprenantes et une faune exceptionnelle : le malicieux dauphin, l’inquiétante murène, l’impressionnant barracuda, ou autres congres, dorades, mérous, etc.

 

Sa réputation est peut-être entachée par le faible nombre de sites de plongée ainsi que par la force des courants dans certains d’entre eux, qui les réservent à des professionnels. Pourtant, des associations permettent par exemple de vivre chez des pêcheurs au plus près des plus beaux sites et d’être formé au sein des centres de plongée Terre Azur le temps d’un séjour.

Détroit de Gibraltar

 

Parmi les sites d’exception, le détroit de Gibraltar, de par sa situation originale séparant l’océan Atlantique de la mer Méditerranée et l’Europe de l’Afrique, offre des conditions spéciales qui permettent d’y observer une faune et une flore aux couleurs époustouflantes. En effet, de véritables champs sous-marins de corail, de gorgones et d’éponges mêlent le bleu, le rose et le blanc dans des récifs profondément sublimes.

 

La nourriture apportée par la marée atlantique dans la Méditerranée en fait un endroit de choix non seulement pour les mammifères qui viennent s’y nourrir (parmi lesquels des orques et des baleines), et par conséquent pour les pêcheurs qui y font le plein ! On peut d’ailleurs observer l’étendue des espèces de poissons de ce lieu unique qui sont vendus à la criée, sur le port de Tanger.

Découvrez plus d’informations sur ce guide de voyage Maroc !